Astuces Lapines

Les besoins du lapin

Les erreurs alimentaires sont sans aucun doute la cause de la plupart des problèmes médicaux que l’on rencontre chez les lapins de compagnie.

Il est extrêmement simple de mettre en place un régime correct mais malheureusement, beaucoup d’informations complètement fausses circulent à propos de l’alimentation du lapin.

C’est ainsi qu’il y a peu de propriétaires et de vendeurs qui savent vraiment comment nourrir correctement ces animaux.

Pour résumer, on peut dire que le lapin d’appartement ne devrait manger que du foin, de l’herbe, des légumes frais et des granulés. Voyons à présent plus précisément pourquoi ce type de diète est le bon et quelles sont les conséquences des aliments néfastes sur sa santé.

Le régime idéal

Le lapin a un appareil digestif, dents comprises, extrêmement spécialisé. Cela signifie qu’il a évolué pour s’adapter à un type d’alimentation bien spécifique et qu’il supporte mal des aliments inappropriés.

Pour comprendre comment nourrir un lapin d’appartement, il suffit d’observer le comportement d’un sujet sauvage, qui mange principalement de l’herbe, des racines ou même, pendant les périodes de maigre, des écorces.

 

Tous ces aliments ont un faible contenu nutritif mais ils sont parfaitement adaptés à son organisme. Ils sont riches en fibres (qui stimulent l’activité intestinale) et demandent une mastication prolongée.

Pour rester en bon état, les dents du lapin ont en effet besoin de ronger plusieurs heures par jour des aliments grossiers, en particulier de l’herbe qui, avec les particules minérales microscopiques qu’elle contient, permet aux dents de ces animaux qui poussent continuellement, de s’user suffisamment (aussi bien les incisives que les prémolaires et les molaires).

Aliments à éviter :

Biscottes
Biscuits
Biscuits au chocolat
Céréales sucrées
Chocolat
Crackers
Fougasses
Gâteaux
Pain
Pâtes
Et toutes friandises vendues en animaleries

Le foin pour lapin

Le foin pour lapin est synonyme de régime sain et de longue vie. C’est la raison pour laquelle notre compagnon doit toujours avoir à sa disposition du foin frais à volonté. Il est également important que le foin soit bien conservé et dépourvu de toute moisissure, ni poussiéreux.

Pour reconnaître un bon foin, celui-ci doit être vert et sentir bon. Outre les apports du foin pour le système digestif de l'animal, le foin est également indispensable pour occuper le lapin, qui passe ainsi des heures à le mastiquer. Il permet également l'usure des dents du lapin qui poussent de façon continue.

Le foin est donc l'élément nutritionnel essentiel à la bonne santé du lapin. Ce dernier doit en disposer en permanence.

Les granulés

Les granulés, un aliment très nourrissant et calorifique, conçus pour garantir un développement rapide des lapins d’élevage, sont constitués de petits cylindres de foin compressé, d’herbe, d’autres végétaux et parfois de céréales, complétés avec des sels minéraux et des vitamines. Leur composition varie beaucoup selon le type de granulés et certains d’entre eux contiennent même du lait en poudre ou des farines animales.

Les granulés pour lapin de compagnie doivent toutefois être exclusivement composés de végétaux (foin, herbe, etc.) et contenir peu de céréales. Il faut éviter les granulés qui contiennent des produits d’origine animale (farine et lait) et ceux dont la composition n’est pas précisée (comme cela arrive en général pour les granulés destinés aux lapins nains). Pour savoir si des granulés sont adaptés au lapin, il suffit de contrôler leur composition, en vérifiant qu’il y ait au moins 18 % de fibres.

 

Comme les granulés sont très calorifiques et riches en calcium, il ne faut pas en donner plus d’un quart de tasse pour 2,5 kg de poids, et les administrer en deux fois dans la journée. Pendant la gestation, l’allaitement et la croissance, la quantité de granulés doit être augmentée progressivement pour finalement être laissée librement à la disposition du lapin.

Les granulés ne sont toutefois pas un aliment indispensable et si le lapin souffre d’obésité, il faut même les éliminer de son régime. L’administration trop abondante de granulés chez certains lapins peut causer de graves problèmes de diarrhée ou de maladies liées à l’excès de calcium. Enfin, il est préférable d’acheter des granulés en petite quantité pour qu’ils soient toujours frais, et de les conserver dans des récipients hermétiques.

Les fruits et légumes

Contrairement à ce que l’on croit, le lapin doit manger des légumes frais tous les jours. Des légumes que l’on introduit progressivement dans son régime, un par un. Il peut manger de nombreux types de légumes consommés par l’homme (attention toutefois à ceux qui ramollissent les selles). Il faut que ceux-ci soient frais, bien lavés et servis à température ambiante.

Il faut aussi retirer les parties abîmées ou fanées avant de donner ces légumes au lapin. Pour lui assurer un régime équilibré, il est conseillé de l’enrichir chaque jour de légumes différents.

Les légumes que l'on peut donner au lapin :

• Basilic
• Brocolis
• Carottes et fanes de carottes
• Céleri
• Chicorée
• Chou (petites quantités)
• Chou frisé (petites quantités)
• Endive (quantitié limitée)
• Épinards
• Frisée
Herbe
• Luzerne
• Menthe
• Persil
Pissenlit (fleurs et feuilles)
• Scarole
• Trèfle

Attention à ces légumes

Les épinards (très riches en oxalates, des substances qui en quantités élevées peuvent provoquer des problèmes de santé) et les Brassicacées (c’est-à-dire tous les types de choux, les choux frisés, les brocolis, etc.) ne doivent être administrés que de temps en temps, par exemple une ou deux fois par semaine. Il faut en outre éviter les feuilles de tomates et les parties vertes et les feuilles de la pomme de terre.

Attention également aux plantes cueillies au bord des routes (sommes-nous sûrs qu’elles ne sont pas toxiques ?) ou dans les champs, car elles pourraient avoir été traitées avec des substances chimiques (désherbants, produits antiparasitaires, pesticides, etc.).

 

Les gourmandises pour le lapin

Les fruits sont très riches en sucres et favorisent l’obésité. La quantité de fruits à administrer doit donc être très limitée, au maximum une ou deux cuillerées ou une tranche par jour. Si le lapin a des problèmes de poids, les fruits doivent être éliminés de son régime.

Les fruits autorisés sont :

• Fraises
• Pommes
• Poires
• Abricot
• Orange (sans pépins)
• Banane (très faible quantité car très calorique)
• Framboises
• Etc.

 

Le lapin doit toujours avoir à sa disposition de l’eau fraîche et propre.

Pour être certain que l’eau reste propre, la meilleure façon de lui administrer consiste à utiliser une pipette (ou biberon) que l’on accroche à la paroi de la cage.

On peut aussi utiliser une écuelle en céramique ou suffisamment lourde pour que l’animal ne la renverse pas.

Toutefois, certains lapins qui ont l’habitude de boire dans une écuelle ont tendance à développer une dermatite humide à force de se mouiller le menton et le fanon, c’est une raison de plus pour choisir un biberon.

 

L’eau doit être changée tous les jours, le récipient lavé soigneusement et désinfecté avec un peu de vinaigre blanc, puis rincé abondamment.

 

Nourrir un lapin avec des aliments très nourrissants et raffinés, comme les graines, le pain, les biscuits et les flocons de céréales, peut lui provoquer de sérieux problèmes de santé. En effet, ces aliments n’ont pas besoin d’être longuement mastiqués et la dentition du lapin risque de pousser de façon anormale et de s’altérer.

La Malocclusion dentaire

Au bout de deux ans et demi, l’animal commence alors à souffrir à cause des pointes coupantes qui se sont formées dans sa bouche.

Ce problème, qui s’appelle malocclusion, est très commun chez les lapins d’appartement mais inconnu chez les sujets sauvages. Ceux-ci vivent en effet sans jamais se nourrir de graines de tournesol, de pain ni de biscuits.

Une conséquence secondaire encore plus grave de la malocclusion est le développement d’abcès sur la tête, qui demandent des soins longs et compliqués et qui sont même parfois impossibles à guérir.

Le lapin sauvage digère très bien la nourriture pauvre qu’il trouve dans la nature grâce aux micro-organismes qui vivent dans son intestin et qui produisent des substances nutritives qu’il réutilise ensuite.

Les hydrates de carbone (qui composent le pain, les gressins, les pâtes, les biscuits, etc.) favorisent en revanche la croissance de micro-organismes nocifs, les clostridies. Plus il y a d’hydrates de carbone dans le régime, plus les clostridies se développent, au détriment des bactéries utiles. Si les clostridies augmentent trop, elles peuvent même causer une grave entérite et produire des toxines si puissantes qu’elles sont capables de tuer le lapin en très peu de temps.

 

Un lapin qui consomme habituellement une certaine quantité d’hydrates de carbone peut apparaître en parfaite santé et avoir des selles normales, mais il y a certainement plus de risque qu’il ait une diarrhée après un stress, l’administration d’antibiotiques ou d’autres maladies.

De plus, des aliments trop nourrissants (comme les hydrates de carbone), mais aussi trop riches en graisses (comme les graines), ne risquent pas d’être digérés par le lapin d’appartement, qui est extrêmement sédentaire et qui a peu d’occasions de faire de l’exercice physique dont il aurait besoin. Quelle est la conséquence de ce régime ?

La prise de poids chez le lapin

Une prise de poids excessive de l’animal extrêmement mauvaise du point de vue esthétique mais surtout dangereuse pour son coeur et ses reins, ce qui a pour conséquence de réduire considérablement son espérance de vie. Enfin, il ne faut jamais oublier que l’appareil digestif du lapin a besoin d’aliments riches en fibres (foin, herbe et légumes) pour pouvoir fonctionner, parce que ce sont les fibres qui stimulent son activité intestinale.

Si son régime alimentaire n’en contient pas suffisamment, son transit intestinal ralentit puis s’arrête. Le lapin constipé ne mange plus et si l’on ne résout pas le problème, il peut même en mourir.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.